mercredi 5 avril 2017

"La vérité vous rendra libres."


Il y a quelque chose de grotesque à prétendre qu'on a Dieu pour Père, devant Jésus Christ, qui est le Fils éternel et bien-aimé, le Verbe incarné. Ce qui frappe dans l'Evangile de la messe de ce jour, c'est l'orgueil qui aveugle complètement les adversaires de Jésus. Ainsi en est-il de tous les pouvoirs d'ici-bas: lorsqu'ils sombrent dans l'arbitraire, le totalitarisme n'est pas loin. La dignité et la liberté des chrétiens est alors de témoigner de la vérité, pour permettre aux autres de se reprendre et de ne pas se perdre à jamais.




Pour mémoire, sur le site du Catéchisme et intelligence de la foi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire